L’agence Kaboom Architecture nous a confié le traitement de la mise en lumière du cabinet Cavaillon Laurent, pour le moins décalé.

La mise en lumière de ce projet se fait par un éclairage le plus minimaliste possible, afin de laisser place à l’architecture, tout en apportant un éclairage chaleureux avec un confort visuel accentué par de l’éclairage indirect et des sources en retrait. 

Le mot de l'architecte :

Le projet consiste à réhabiliter un ancien bâtiment EDF en centre médical d’orthopédie.

Il se compose de plusieurs cabinets de consultations, d’une salle de soins, d’un pôle secrétariat et de locaux pour le personnel.
Le principe du projet est de créer un îlot central regroupant l'accueil et le secrétariat, autour duquel tourne une circulation périphérique permettant de desservir l’ensemble des locaux.

La circulation autour de cet ilot se rétrécit et s'élargit au gré des flux , mêlant courbes et angles saillants, venant donner naissance à des excroissances telle que la banque d'accueil monumentale ou à une banquette intégrée.

A l'entrée, une rampe d'accès est créée autour d’un jardinet planté afin d’assurer l’accès au bâtiment depuis le parking.

L'enjeu de ce projet était de sortir du cadre trop fade et aseptisé des cabinets médicaux traditionnels en jouant sur les matériaux, les couleurs et les éclairages.

Un confort visuel assuré par des éclairages indirects et des luminaires les plus discrets possible en faux-plafonds pour les cabinets de consultation, et quelques belles pièces en applique ou en suspentes dans l'accueil et les circulations.