Les travaux de restauration de l’église St Jacques le Majeur engagés par la Municipalité ont valeur de symbole historique.

Tout d’abord, ils s’inscrivent en bonne place dans les grandes dates de la vie de notre église, qui fut reconstruite en 1770 et en 1846 et qui fit l’objet d’importants travaux de restauration en 1899/1900. Depuis cette date, aucun aménagement d’une telle importance n’avait été entrepris. Rappelons qu’au-delà des mises aux normes indispensables en matière de chauffage, d’électricité, d’éclairage et de sonorisation, les travaux ont permis de traiter toutes les fissures, de reprendre l’intégralité du carrelage de la Nef, de reconstituer l’autel majeur, de changer les menuiseries (porte d’entrée, porte de la nef, porte de la chaufferie, porte du clocher, volets de la sacristie) et de réviser les vitraux. Le suivi des travaux, coordonné par M. Pasqua, architecte du Patrimoine, a permis d’associer les paroissiens et le curé aux choix des élus. Le résultat va bien au-delà de ce qui était attendu et l’église a retrouvé tout son lustre pour le plus grand plaisir de tous.