Vistosi, quand votre lumière raconte une histoire…

AUJOURD’HUI NOUS PARTONS POUR L’ITALIE !

Cette fois-ci LM5P- Le Mouton à 5 Pattes s’intéresse au savoir-faire incroyable de la marque Vistosi !

Vistosi tire sa réussite de son verre soufflé composé d’un mélange inégalable. Résistant, il ne s’altère pas avec le temps. Chaque pièce est unique, différentiable par d’infimes détails imperceptibles sur l’objet.

Guglielmo Vistosi

Ce fut à partir du 17e siècle que le nom Vistosi fit son apparition (dérivé du surnom Vistoso donné à la famille Gazzabin). Dès lors leurs créations en verre furent étiquetées Vistosi. Ainsi naquit l’entreprise du même nom. L’histoire continue au 19e siècle, après le déclin de la République de Venise, les émeutes de la main-d’œuvre marquent une longue période sombre dans la production de verre artistique. De nombreux fours s’éteignirent définitivement et ce savoir-faire sembla disparaître peu à peu. Ce n’est qu’à partir du 20e siècle, après la Seconde Guerre mondiale, que Gugliemo Vistosi héritier de la famille Gazzabin, reprit l’entreprise familiale. Il la lègue par la suite, après sa mort, à son frère et ses deux fils Gino et Luciano.

De ce fait, Luciano Vistosi né en 1931, grandit en aspirant à créer des produits à l’aide de technique et d’une esthétique moderne. Il démarra ses propres collections de verre sous le pseudonyme de Michael Red. Il exposa pour la première fois ses créations en 1968 à L’Alfieri Gallery à Venise.

Suspension GIOGALI

C’est à partir des années 50 que Vistosi commence à se concentrer réellement sur l’intégration du luminaire dans ses créations, remportant ainsi un succès considérable.
Par la suite une autre décision marquante fut l’un des pas décisifs de la réussite de Vistosi ses collaborations avec de célèbres designers. En effet l’une des principales fut celle avec Angelo Mangiarotti. De cette union naquit GIOGALI, un luminaire ayant pour structure un ensemble de crochets en cristal entrelacés.
Révolutionnaire, ce chef-d’œuvre de Mangiarotti sera un succès continu.
C’est alors qu’en 1989, l’entreprise fut rachetée par Giancarlo Morretti. Un homme d’affaires de Murano ayant une grande expérience dans le domaine du verre. Ce n’est que peu de temps après, au début des années 90 que l’usine ferma pour rouvrir quelques années plus tard en 1993. Avec l’aide de son fils, Giancarlo prit la décision de faire une profonde réorganisation. Elle touchera les secteurs de la production et du commerce tout en intégrant de nouveaux designers dans l’équipe. Depuis Vistosi continue de repousser les limites de la perfection, pour toujours proposer des verreries exceptionnelles, aux designs et aux savoir-faire inégalables.

.       

                                                          

Sur le même sujet

Tous les articles