LM5P
loading...
Article tuto suspension by LM5P

Les 3 points essentiels pour une suspension idéale

Le choix de sa suspsension

La lumière est l’élément le plus important en décoration. Il convient de bien choisir son type d’éclairage en fonction de l’usage que vous faites d’une pièce.
LM5P – Le Mouton à 5 Pattes distributeur et concepteur lumière, est là pour vous conseiller et vous accompagner dans vos projets.

Il est toujours difficile de choisir une suspension. Il existe des suspensions de toute tailles, dans tous les styles, dans différents coloris et en différentes matières. Si le choix de l'esthétique du luminaire est une affaire de goût (couleur, matière ...) la taille est également un point fort lors de votre choix.
En effet, le volume qu'occupera votre suspension dans votre pièce doit répondre à certaines règles afin que l'harmonie de votre décoration ne soit pas altérée par un luminaire trop petit ou trop grand.
Tout d'abord il faut se demander si votre pièce est bien adaptée à la mise en place d'une suspension décorative.
Outre la puissance lumineuse, la grandeur de votre suspension doit être en adéquation avec votre décoration et la fonctionnalité de votre espace.

Vous devrez prendre en compte trois points essentiels :
1. La hauteur entre le plafond et le sol/ou mobilier
2. Le diamètre de votre suspension
3. La disposition de plusieurs luminaires

A quelle hauteur positionner votre suspension ?

Les pièces basses de plafond sont généralement assez mal adaptées car une suspension ne doit pas : gêner le passage des personnes ou consituer un obstacle que l’on pourra facilement bousculer si l’on n’y prend pas garde. 

De ce fait on estime que l’on peut envisager la pose d’une suspension dans une pièce dont le plafond est au moins à 2m50 de haut. On veillera à ce que le bas de la suspension se situe à une hauteur mini de 2m15.  Cela limite déjà largement la taille de votre suspension si vous n’avez pas une pièce de grande hauteur.

Si vous souhaitez positionner votre suspension au-dessus d’un meuble la distance diffère.

Au-dessus d’une table, il faut veiller à laisser entre 65 et 100 cm entre le plan du mobilier et le bas de la suspension. A vous d’évaluer ce qui est le plus esthétique en respectant cet écart.

Cela situe donc le bas de votre suspension à une hauteur (pour une table de 80cm de haut) comprise entre 1m50 et 1m80 c’est donc tout à fait possible même si votre plafond est relativement bas.

Si vous souhaitez positionner une suspension au-dessus de vos tables de chevet, la distance entre le meuble et votre suspension devra se situer entre 30 et 50 cm.

Quel diamètre choisir pour votre suspension ?

Nous partons désormais du principe que votre plafond est suffisamment haut, et cherchons uniquement à estimer le diamètre idéal de votre luminaire. Le but étant de garder une cohérence entre le volume de votre pièce et le volume qu’occupera votre suspension décorative. 

On additionne la longueur et la largeur de votre pièce (en mètre) et on multiplie ce résultat par 8 pour obtenir le diamètre idéal de votre suspension exprimé en cm.

 

Un exemple : Vous avez une pièce qui mesure 5 mètres sur 2 mètres :

5 + 2 = 7

7 × 8 = 56

 

Le diamètre idéal pour votre suspension est de 56 cm. Vous devrez donc de préférence éliminer tous les modèles de suspension dont le diamètre est inférieur à 55 cm ou supérieur 60 cm.

Quel est l’espacement idéal entre plusieurs suspensions ?

On estime qu’une suspension ne doit pas avoir un diamètre supérieur au 3/4 de la largeur de votre table ou de votre bar.

Votre table à une largeur de 1 mètre, le diamètre maximum sera donc de 75 cm. (On parle ici de diamètre maximum et non de diamètre idéal)

 

Si votre table est longue, (plus de 3 mètres), il sera difficile d’avoir un éclairage homogène sur toute la surface de la table avec un seul point lumineux, on s’oriente donc sur un éclairage à partir de 2 ou 3 suspensions. Evidemment on essaiera de trouver des suspensions dont le diamètre est bien inférieur au diamètre maximum dont vous avez vu plus haut le mode calcul.

Plus vous allez avoir de suspension au-dessus de votre table et plus nous vous conseillons de réduire le diamètre de celles-ci.

La disposition est tout aussi importante que le diamètre et la hauteur de votre suspension. Ici encore, un petit calcul :

On mesure la longueur de la surface à éclairer on additionne le diamètre de chaque suspension. Puis on soustraie le résultat à la mesure de la longueur et on divise le résultat par le nombre de suspensions.

 

Exemple :

Votre table mesure 350cm et vous avez 3 suspensions de 50cm soit 150cm au total

La longueur inoccupée par les suspensions est de : 350 – 150 = 200 cm

Nous avons 3 points d’éclairage on divise donc cette longueur par (le nombre de suspension +1) 

200 / 4 = 50 cm

 

Vous aurez donc à respecter une distance de 50 cm en partant du bord de la table et entre chacune des suspensions

Top